Redécouvrir la cuisine du terroir lorsqu’on est senior

Redécouvrir la gastronomie du terroir quand on est Seniors

Vous êtes enfin maître de votre temps lorsque vous êtes admis à la retraite ou quand votre travail vous permet de vous accorder des pauses plus longues qu’auparavant. Si vous aimez la France, vous êtes sans doute également amoureux de sa gastronomie. Plusieurs occasions vous seront données pour y goûter, soit en vous attablant à une table lors de vos découvertes touristiques soit en apprenant à concocter des menus variés avec les produits du terroir. Petit tour d’horizon.

Parcours gastronomique

La France regorge de produits qui font la fierté de la plus grande partie de nos régions. Il n’y a pas une ville, un village ou une bourgade qui ne possède un restaurant ou une épicerie présentant des spécialités régionales. Du Nord Pas de Calais à l’Aquitaine, de la Bretagne à la Provence, en passant par la Région Centre, boissons, charcuteries, miels et confitures, produits de la mer et autres champignons vous seront proposés. Vous avec donc tout le loisir d’apprécier toutes ces richesses culinaires durant vos escapades d’heureux retraités.

Focus

On se saurait parler de produits de terroir sans citer le foie gras, les escargots de bourgogne,  les huîtres de la Normandie ou encore les délices sucrés comme les nougats de Montélimar.  Pour en savoir plus, rien ne vaut une petite visite chez l’artisan ou chez le producteur. Si vous êtes en vacances au bord de la mer, profitez- en pour assister à l’arrivée des petits bateaux de pêche. Spectacle authentique garanti.

Rendez également visite à des véritables héritiers de la tradition qui se sont transmis le savoir faire de génération en génération. Ils vous donneront les véritables recettes d’antan et vous dévoileront des astuces culinaires très utiles.

Le bon vrai cassoulet toulousain nécessite par exemple 5 bonnes heures de préparation dont 2 heures de cuisson. Les ingrédients de la recette traditionnelle sont :

  • kilo de jarret de porc demi sel,
  • 1 kilo de haricots blancs,
  • 8 saucisses de Toulouse,
  • 8 cuisses de canard confites,
  • Des légumes comme la carotte et l’oignon ;
  • Des aromates comme l’ail, le thym et le laurier, sans oublier le clou de girofle.

La veille, il faut plonger les haricots dans l’eau pour les faire gonfler et dessaler le jarret. Le cassoulet se prépare au feu puis se finalise au four ensuite.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.