Qu’est ce que l’allocation de solidarité aux personnes âgées ?

solidarite-senior

Depuis 2007, le minimum vieillesse est remplacé par l’APSA qui est un montant minimum de pension de retraite allouée à celles et ceux qui n’ont pas assez cotisé durant leur période d’activité. Cette allocation leur permet alors de bénéficier d’un revenu d’existence dont le montant dépend des ressources du demandeur ainsi que de sa situation familiale.

Résider en France

Pour pouvoir jouir de l’allocation de solidarité aux personnes âgées, il faut être âgé de plus de 65 ans et établir son domicile en France Métropolitaine et dans les départements d’outre mer, soit en résidence permanente soit au titre du séjour principal. Dans ce dernier cas, il doit justifier d’une présence de plus de 6 mois ou 180 jours au cours de l’année où il bénéficie de l’APSA.

Les revenus

Les personnes éligibles sont soumises à des conditions de ressources. Ainsi, une personne seule ne doit pas gagner plus de 9.325,98 € par an. Le montant maximal mensuel de son allocation est alors de 777,17 euros. Les revenus annuels d’un couple ne doivent pas dépasser 14.479,10 € lorsqu’ils sont tous les deux bénéficiaires de l’APSA. Ils toucheront au maximum 1.206 € par mois.

Seuls ceux qui ne disposent d’aucune ressource bénéficieront du montant maximal. Les revenus des biens immobiliers, les pensions de retraite, l’allocation aux adultes handicapés ainsi que les revenus professionnels sont pris en compte dans le calcul.

A savoir

Celles et ceux qui ont bénéficié du minimum vieillesse avant l’application du dispositif APSA peuvent continuer à le percevoir sous sa forme initiale. Il leur est cependant également possible de demander à basculer vers l’APSA.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.