Protégez les hérissons de votre jardin

herisson-jardin

Lorsque vous en croisez un chez vous, en soirée,  ne vous braquez surtout pas. C’est un animal qui joue un rôle important dans votre jardin puisqu’il va se charger de le nettoyer des petites bêtes qui détruisent vos plantes. Et pourtant, il est malheureusement en voie de disparition. Il est donc indispensable de faire en sorte qu’il puisse vivre en toute sécurité, après sa période d’hibernation.

Liberté

Pour que le hérisson puisse rentrer dans votre propriété, facilitez-lui la vie. C’est dans un jardin qu’il se sentira le plus à l’aise et il faudra lui permettra de passer d’un jardin à un autre en lui confectionnant des petites entrées carrées, entre 10 et 15 cm de côté au maximum. Sachez que le hérisson ne sort que la nuit, pour ses besoins de nourriture essentiellement. Si vous en voyez donc en journée, il y a sûrement anguille sous roche : soit c’est un bébé hérisson qui a perdu la trace de sa mère, soit c’est un animal qui a faim, qui a soif ou qui est malade.

De l’aide

Un hérisson a besoin d’être soutenu dans son combat quotidien. Même s’il appartient à la catégorie des espèces protégées, il faut lui donner un petit coup de main pour qu’il s’en sorte le mieux possible.

Armez-vous de ces quelques conseils pour devenir la Mère Theresa des petits hérissons :

  • -Placez des petits tas de bois dans des endroits sécurisés pour qu’ils puissent y créer leurs petits nids d’amour. Eh oui ! Car le printemps est le moment où ils vont chercher l’âme sœur et procréer. Attention néanmoins à ne pas y mettre le feu, par inadvertance !
  • Ouvrez vos abris de jardin pour qu’ils puissent s’y réfugier lorsqu’il pleut ou qu’il vente, et aussi y donner la vie à leurs petits,
  • Ne laissez surtout pas traîner les produits qui sont dangereux pour eux, pour ne citer que les raticides, les désherbants ou encore les anti-limaces,
  • Lors de vos opérations de débroussaillage et de taille ou lorsque vous nettoyez votre jardin avec des outils tranchants ou pointus, soyez vigilants car vous pouvez blesser un hérisson qui se trouve sous les feuilles mortes ou dans les haies touffues.

Et si vous avez un bassin d’eau ou une piscine, veillez à les sécuriser au maximum car ces animaux peuvent y faire des glissades intempestives et s’y retrouver noyés.

© Photo Thomas Launois – Fotolia.com

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.