Peut-on partir à la retraite à 60 ans ?

Malgré le report progressif de l’âge légal de la retraite à 62 ans et de l’âge du taux plein à 67 ans, il existe des dispositions légales qui permettent de liquider ses droits à 60 ans. Découvrez si vous êtes éligible avant de faire votre demande anticipée.

Sous certaines conditions

Le dispositif sur la retraite anticipée pour carrière longue a été amélioré par un décret promulgué le 2 juillet 2012. Les assurés qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans et qui ont cumulé 5 trimestres à la fin de l’année de leur 20e anniversaire peuvent partir à la retraite à 60 ans. Si la personne est née pendant le dernier trimestre de l’année, sa demande est recevable avec un minimum de 4 trimestres à la fin de l’année de ses 20 ans. Informez-vous auprès de votre caisse de retraite pour connaitre l’âge de départ et le nombre de trimestres requis pour partir à 60 ans.

Les seniors qui ont travaillé dans des conditions pénibles pendant une certaine période peuvent également prétendre à la retraite à 60 ans, s’ils remplissent les conditions prévues par la loi. Le dispositif sur la pénibilité est applicable depuis le 1er juillet 2011. Si le métier pratiqué est jugé pénible et que le travailleur présente un taux d’incapacité permanente de 20 % à cause d’un accident ou une maladie découlant de son activité professionnelle, il peut partir à 60 ans et toucher une pension à taux plein. Avec une incapacité permanente comprise entre 10 % et 20 %, l’intéressé qui a été exposé au risque pendant au moins 17 ans doit apporter des preuves pour qu’une commission pluridisciplinaire puisse examiner son profil et décider s’il peut bénéficier de la retraite anticipée pour pénibilité.

Les autres cas

D’autres catégories de travailleurs seniors  peuvent également prétendre à la retraite anticipée et peuvent même partir avant l’âge de 60 ans s’ils remplissent les conditions requises. On peut citer entre autres :

  • Les travailleurs handicapés avec un taux d’incapacité de 80 % (dès 55 ans),
  •  Les salariés exposés à l’amiante peuvent bénéficier de la « préretraite amiante » avant l’âge de 60 ans,
  • Les parents d’enfant handicapé avec un taux d’invalidité de 80 %.

Renseignez-vous  auprès de votre caisse de retraite pour exposer votre cas et mieux connaître les démarches à adopter.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.