Quand penser à la prothèse de la hanche ?

senior-prothese-hanche

Une difficulté à marcher, des douleurs surtout vers le pli de l’aine sont les principaux symptômes  d’une arthrose de la hanche et lorsqu’ils ont un impact non négligeable dans la vie quotidienne, le recours à la chirurgie devient indispensable.

Qu’est-ce que la prothèse de la hanche ?

C’est un dispositif qui permet de remplacer la partie usée des os de la hanche (partie supérieure du fémur et le cotyle). Lorsque le patient est âgé, le chirurgien optera pour une prothèse en polyéthylène. Pour les plus jeunes, elle sera en céramique. Ces matériaux sont utilisés depuis longtemps et ne posent pas de problèmes particuliers. La durée de vie d’une prothèse est d’environ 15 à 20 ans, mais tout dépendra de l’âge et l’activité du patient.

Bien adaptée

Avec plus de 700 modèles existant actuellement, il est possible de couvrir les besoins des patients candidats à la prothèse de la hanche. Seul un petit nombre de cas particuliers, comme les personnes de très grande taille ou de très petite taille, nécessite le recours à du « sur mesure ».

Il n’y a pas vraiment de limite d’âge pour effectuer l’opération. Les médecins attacheront néanmoins une importance particulière à l’état de santé du patient et s’assureront qu’il n’existe pas de pathologies cardiaques et/ou pulmonaires.

Les porteurs d’une arthrose de la hanche peuvent remarcher assez rapidement, deux ou trois jours après l’opération. Ils peuvent également reprendre le sport, tout en évitant tout de même les activités qui risquent de provoquer une luxation. La natation, la gym, le vélo, la marche, la course à pied sur terrain non accidenté sont les plus indiqués.

Plus d’infos sur ce sujet : http://www.pleinevie.fr/article/prothese-de-la-hanche-12-reponses-du-chirurgien-14004


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *