L’ostéoporose, une fatalité ?

senior-osteoporose

Lorsque nous avançons en âge, nos os se fragilisent. Ce phénomène est susceptible d’entraîner l’ostéoporose, origine de fractures bien invalidantes chez les 60 ans et plus. Est- il possible de mieux se préparer afin de limiter les risques? Oui, quelques conseils précieux sont donnés par le corps médical. Eclaircissements.

Fragilité osseuse

L’ostéoporose découle d’une baisse de la densité de l’os. Cette maladie est cependant plus fréquente chez la femme ménopausée. Il faut comprendre que le manque de calcium et de vitamine D ainsi qu’une chute des hormones sexuelles telles que les œstrogènes sont les causes de cette perte de masse osseuse.

Alimentation et sport

Nous pouvons réduire les conséquences de l’ostéoporose voire nous éloigner le plus possible de la maladie en adoptant quelques réflexes de base et ce, dès notre plus tendre jeunesse. Ce n’est plus un secret pour personne : qui dit « calcium » dit « produits laitiers ». Faisons donc la part belle aux yaourts, fromages blancs, préparations  laitières et fromages en nous limitant cependant à 3 parts par jour. Certains légumes, fruits et noix sont également à privilégier. Il s’agit, entre autres, des amandes, du brocoli ou encore des agrumes comme l’orange.

Pour que ce calcium soit absorbé correctement, notre organisme a besoin de la vitamine D. Comment bien fixer cette dernière ? Tout simplement en nous réservant un petit moment quotidien, idéalement une vingtaine de minutes pour avoir notre part de soleil. Le fait d’exposer nos bras et nos jambes est suffisant. Ainsi, même pendant l’hiver, ayons le réflexe de se mettre du bon côté dans le bus ou de se tenir de temps en temps derrière une baie vitrée, lors de la pause café par exemple. Il faut avouer que ce n’est guère évident pour un senior qui est en maison de retraite de s’y astreindre. Mais il faut essayer et persévérer.

Autre moyen pour se préserver de l’ostéoporose à ne pas négliger : se muscler avec des exercices physiques qui aident également à bien se tenir pour les personnes âgées et pratiquer prudemment un sport qui sollicite les articulations lorsqu’on est plus jeune. Il peut s’agir de marche, de course à pied modérée ou encore de sport en salle encadré comme l’aérobic ou le step.

Enfin et non des moindres, lorsqu’on est dans la tranche d’âge à risques, il vaut mieux bien s’organiser pour éviter les chutes : pas d’obstacles dans la maison et dans le jardin, pas de baignoire ou de douche glissante, pas de sols mouillés, un intérieur bien illuminé de jour comme de nuit et  des chaussures et des habits qui ne font pas tomber.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.