L’investissement immobilier pour bien préparer sa retraite

Actuellement, le gouvernement français est confronté à un problème sérieux : le déséquilibre du financement de la retraite. Le système par répartition n’est plus adapté à cause du vieillissement de la population et de la hausse du taux de chômage. Ainsi, des mesures doivent être rapidement prises afin de préserver le système à long terme. Pour éviter la baisse du pouvoir d’achat et la précarité une fois à la retraite, il est fortement recommandé de bien se préparer. L’investissement immobilier constitue un excellent moyen pour réduire ses dépenses ou pour percevoir un revenu complémentaire lorsque la date fatidique arrivera.

Réduire ses dépenses avec une résidence principale

Lorsque le retraité est propriétaire, libéré de son prêt immobilier, il ne paye plus ni loyer ni mensualités. Il s’agit d’un avantage non négligeable lorsqu’on apprend que les Français dépensent en moyenne 20 % de leur revenu pour louer un logement. Il est alors  recommandé d’investir le plus tôt possible, à partir de 30 ans par exemple, en particulier si vous ne disposez pas des fonds nécessaires et que vous devez recourir à un crédit.

Aujourd’hui, les conditions sont favorables parce que les taux d’emprunt sont très bas et vous pouvez profiter de certains dispositifs pour réduire vos dépenses. Si vous n’avez pas d’apport personnel, demandez l’aide de vos parents : en effet, les donations sont exonérées de droits jusqu’à 100 000 euros. Il suffit de se rendre chez le notaire pour rédiger et authentifier l’acte de donation.

L’investissement immobilier pour des revenus supplémentaires

L’investissement immobilier permet également aux retraités de percevoir des revenus complémentaires. Il existe plusieurs formules :

  • La location de la résidence secondaire pour percevoir un complément de revenu mensuel,
  • La vente de la résidence secondaire pour disposer d’un capital,
  • La location d’une pièce à un étudiant ou à un jeune actif dans le logement principal,
  • La vente en viager occupé pour toucher des revenus à vie tout en profitant de son bien immobilier.

Quelle que soit la formule qui vous attire, pensez à vous informer avant de vous engager afin d’éviter les mauvaises surprises car les sommes investies sont souvent loin d’être négligeables.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.