Le rachat de trimestres, comment ça marche ?

rachat-trimestre-retraite

Le rachat de trimestre est une solution légale destinée aux assurés qui souhaitent améliorer le niveau de leur future pension de retraite. Il est particulièrement intéressant pour les seniors. Cette démarche permet aussi d’optimiser les retraites complémentaires. De plus, vous bénéficiez d’une exemption d’impôt sur le revenu. Si vous voulez en savoir davantage, découvrez comment il faut procéder.

Vos motivations

En rachetant des trimestres, vous percevrez une pension plus élevée, mais vous pouvez également liquider vos droits plus tôt lorsque vous atteignez le nombre de trimestres nécessaires pour profiter du taux plein. Ainsi, vous pourrez aussi passer plus rapidement au cumul emploi-retraite, une formule intéressante pour toucher un revenu plus confortable.

Vous pouvez racheter des trimestres de 20 ans à 66 ans. Il faut noter que le coût augmente avec l’âge, mais évitez de vous y prendre trop tôt parce qu’il n’est pas possible d’obtenir un remboursement si vous cumulez finalement le nombre de trimestres requis à l’âge légal de départ. En général, les seniors qui préparent leur départ à la retraite sont plus intéressés.

Comment racheter des trimestres ?

Il suffit d’envoyer une lettre à votre caisse de base pour leur faire part de votre souhait. Les responsables vous font parvenir un formulaire de demande d’évaluation de versement pour la retraite. Une fois complété, ce document doit être réexpédié auprès de votre caisse avec les justificatifs à fournir dans les trois mois qui suivent. À partir de ces informations, votre caisse de retraite déterminera le nombre de trimestres que vous pouvez racheter et vous indiquera le coût et les modalités de paiement.

Vous recevrez aussi un relevé de carrière régularisé et un formulaire de confirmation de demande de versement. L’envoi de ce dernier document à votre caisse constitue votre demande officielle de rachat de trimestres. Sachez cependant que vous ne pouvez racheter que 12 trimestres, soit l’équivalent de trois ans de cotisation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.