La stévia, pour lutter contre le diabète

Le stevia pour maigrir et contre le diabète

A partir d’un certain âge, lorsqu’on est diabétique, on n’a vraiment plus envie de se restreindre. Pourtant, pour que le taux de glycémie reste dans les normes, il est important de consommer les aliments sucrés avec modération. La stévia peut être une excellente alternative au sucre de canne et nombreux sont celles et ceux qui l’ont introduit dans leur alimentation, finalement sans trop de contraintes. Zoom.

Allié sucré bienfaisant pour tous

Seniors, cette plante sucrée qui nous arrive tout droit de l’Amérique du Sud est un édulcorant qu’on retrouve dans les rayons de nos magasins sous plusieurs formes :

  • En poudre blanche, qui va édulcorer nos boissons fraîches, nos yaourts et autres préparations gourmandes,
  • En pastilles, destinées pour les thés et cafés,
  • En gouttes, pour des usages culinaires divers,
  • En feuilles séchées, à ciseler.

On peut également acheter de la stévia spécial confiture.
L’arrière goût de réglisse peut surprendre au début de son utilisation, mais avec l’habitude, elle ne dérange plus les inconditionnels de ce produit au fort pouvoir sucrant. On lui prête également des vertus anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

Quelques idées de recettes

A la retraite, l’occasion nous est donnée pour tester quelques délices sucrés à base de stévia.

Une petite crème au café se confectionne tout simplement avec 80 cl de lait et 20 cl de crème liquide que l’on fait bouillir ensemble. On mélange ensuite 8 jaunes d’œuf, 100 g de poudre de stévia et du café soluble et on rajoute la préparation chaude. Le tout est versé dans des petits ramequins qu’on enfourne à 100 ° pendant une heure et demie.

Si nous souhaitons profiter des après midis goûters avec nos petits enfants, autorisons-nous des petits cookies qu’on concoctera avec 80 grammes de farine, 60 grammes de beurre, 40 grammes de stévia et un œuf. Petite entorse au régime certes, mais qui fait tellement du bien au moral : rajoutons quelques morceaux de chocolat noir, le moins sucré possible, évidemment !

Ne nous privons donc pas de cet édulcorant naturel, dépourvu de calories, et accompagnons nos desserts et autres en cas de thés et infusions aromatisés, que l’on appréciera natures. Nous lutterons ainsi efficacement contre l’obésité et les autres effets néfastes du diabète.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.