La retraite, de nouvelles réformes en vue ?

La dernière réforme datant du 9 novembre 2010 a été réalisée pour rétablir l’équilibre du système des retraites à l’horizon 2018. La mesure phare de cette loi est sans doute le report progressif de l’âge de départ à 62 ans et de l’âge du taux plein à 67 ans. En arrivant au pouvoir, le parti socialiste à voulu revenir sur cette réforme. Pourtant, il semblerait la prochaine réorganisation sera plus pénalisante puisqu’il faut continuer sauver le système de retraite.

La situation est-elle réellement alarmante ?

Le système de retraite par répartition est basé sur un principe d’équilibre : les travailleurs payent des cotisations pour financer la pension des retraités et acquièrent des droits à la retraite grâce aux trimestres obtenus tout au long de leur carrière lorsqu’ils atteignent l’âge légal de départ. Cependant, plusieurs paramètres favorisent le déséquilibre du système : d’une part, l’espérance de vie des seniors est plus élevée et d’autre part, le taux de chômage a augmenté à cause de la crise. Actuellement, les caisses accumulent les déficits.

C’est le rapport du COR (Conseil d’orientation des retraites) rendu en décembre 2012 et publié dans le quotidien « Le Monde » qui conscientise les responsables étatiques. En effet, ce document indique que le déficit atteindra 21,3 milliards d’euros en 2017 si aucune réforme efficace n’est appliquée.

Plusieurs pistes de réformes

Face à ce constat, quelques pistes de réformes ont été avancées :

  • Un nouveau relèvement de l’âge légal de départ et de l’âge légal du taux plein,
  • Un allongement de la durée de cotisation,
  • Une hausse des cotisations,
  • Une taxation élevée des pensions,
  • Une réduction des pensions.

Le parti socialiste envisagerait d’abord relever l’âge de départ à la retraite des seniors avant d’opter pour l’allongement de la durée de cotisation. Le gouvernement prévoit ainsi une grande réforme d’ici 2014 pour rétablir l’équilibre du système. Par ailleurs, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a déclaré que l’âge légal de départ et l’âge du taux plein ne changeront pas.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.