La retraite de l’auto-entrepreneur, comment ça marche ?

retraite-auto-entrepreneur A la retraite, vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir poursuivre votre activité ou à opter pour une reconversion. En effet, votre maturité et votre grande expérience sont des atouts indéniables. En adoptant le statut d’auto-entrepreneur, vous pouvez encore cotiser pour la retraite.

Qu’est ce que le régime micro-social simplifié ?

Si vous êtes un senior ayant crée votre micro-entreprise, optez pour ce régime de protection sociale qui vous simplifiera les démarches d’affiliation et de paiement de vos cotisations sociales. Ces dernières seront calculées en fonction de votre chiffre d’affaires et vous êtes également dispensé de l’immatriculation au registre du commerce et au répertoire du métier.

Vos droits à la retraite

Senior, vos nouvelles activités professionnelles liées à l’auto-entreprenariat vous autorisent à cotiser à la retraite. Dans le régime micro-social, un prélèvement social et fiscal libératoire forfaitaire a été mis en place. Il englobe les cotisations sociales dont celles qui concernent la retraite et, de manière optionnelle, les impôts sur le revenu. Il est calculé en fonction de votre chiffre d’affaires ou du montant de vos recettes. A titre d’exemple, le taux est de 13% du chiffre d’affaires si vous exercez dans la vente de marchandises. Il est important de noter que pour que vos droits à la retraite liée à votre nouvelle profession soient ouverts, il faut que votre activité d’auto-entrepreneur ne relève pas de la caisse de retraite qui vous verse votre pension actuelle.

Retraite, en savoir plus

Il existe un chiffre d’affaires minimal à réaliser pour valider un trimestre d’assurance vieillesse. Il est de 6501 € pour les activités commerciales, de 3772€ pour les prestations de services commerciales et artisanales et de 2858 € pour les professions libérales.

La déclaration du chiffre d’affaire est obligatoire, même si son montant est nul. Vous avez le choix entre une périodicité mensuelle ou trimestrielle. Votre caisse de retraite sera le RSI (Régime social des indépendants) si vous êtes commerçant ou artisan et la CIPAV ( Caisse interprofessionnelle des professions libérales) si vous exercez une activité libérale.

Plus d’infos sur : http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F23369.xhtml


One Response
  1. Ronan @ Auto Entrepreneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.