Jardiner bio : le purin d’ortie comme fertilisant

purin-orties

A l’heure où on est de plus en plus sensible à la protection de notre environnement, les produits bio sont très appréciés. En effet, là où on n’utilise ni engrais chimiques ni répulsifs industriels, on est assuré de produire fruits et légumes qui feront du bien à notre santé. Parmi les trouvailles qui font le bonheur des jardiniers adeptes des méthodes naturelles figure le purin d’ortie. De quoi s’agit-t-il ? Explications.

Seniors, si vous avez des orties dans votre propriété ou si vous avez la possibilité de vous en procurer facilement, c’est le moment de profiter de votre temps libre de retraité pour fabriquer  cette solution 100% nature qui est très efficace. Le purin d’ortie est en effet utilisé à la fois pour éloigner les parasites comme les pucerons et les acariens. Il a également une vertu fertilisante grâce à sa bonne teneur en azote. Les plantes qui sont traitées avec cet engrais naturel affichent une vigueur remarquable, résistent bien mieux aux maladies et ont une belle couleur.

Comment bien réussir le purin d’ortie ? Il faut d’abord s’équiper d’un bon récipient ayant un volume adéquat par rapport à la quantité souhaitée. Par exemple, si on veut avoir 15 litres de purin, on prendra un grand seau de 25 L avec un couvercle. L’eau doit être pure et avoir un PH un peu acide.  La température ambiante se situera idéalement aux environs de 20°C à 23°C.

Pour la technique proprement dite, il faudra hacher une bonne quantité d’orties, sans les graines. Le rapport poids ortie en kg /volume d’eau en L  est d’environ 1/10 si c’est pour une action fertilisante et de 1/20 pour une action répulsive. Après avoir bien mélangé l’eau et le hachis d’ortie, on laisse « prendre »  environ 2 ou 3 semaines  en prenant le soin de remuer tous les deux jours puis on filtre soigneusement.

A l’aide d’un pulvérisateur, on traite les feuilles et les tiges pour obtenir un effet répulsif. Pour la version « engrais », il suffit de verser le mélange directement dans la terre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.