Le grand Amour, pour la vie à 60 ans et plus

amour-rencontre-seniorAprès une vie professionnelle bien remplie, on a plus de temps pour nous, on a le temps pour l’amour, cette fois-ci avec un grand A. Cette période marque le début d’une nouvelle aventure avec des visions et des aspirations légèrement différentes. Bonne nouvelle ! L’amour ne prend pas sa retraite.

On aime encore, autrement

Dans une société où les seniors représentent 1/3 des célibataires, la notion du « couple amoureux » change. L’amour de vieillesse, ça se dit et ça se vit ! Il mérite autant d’attention et de respect que celui de la jeunesse. Et pour cause, à cet âge on retrouve sa liberté, celle qu’on a sacrifiée pour le bien de sa famille et de l’entreprise, pour préparer son avenir.

Cette fois, on y est et une autre vie nous attend ! L’amour après 60 ans, c’est tout à fait possible. À l’âge adulte, ce sont, entre autres, l’engagement et la famille qui régissent la relation de couple. Au-delà de la soixantaine, les attentes sont différentes car le contexte est autre. La recherche est plus « simple » et les exigences moins « rigoureuses ».



Que notre couple dure depuis notre jeunesse, que notre célibat résulte d’un divorce, d’un décès ou d’un choix personnel, l’amour reste accessible pour les retraités et on y croit fortement ! Celui-ci est davantage rythmé par la sensualité et la tendresse. La quête obsessionnelle de performance et d’endurance est révolue avec l’âge. La sexualité prend une autre tournure où elle rime avec caresses et voyages des sens. On réalise qu’avec l’âge le désir s’émousse, certes, mais puisqu’on ne court plus après l’orgasme et la performance sexuelle, les capacités de jouissance peuvent être plus grandes.

On retrouve sa liberté

La vie de retraitée est bien moins stressante. On a accompli notre devoir de salarié et de parent, les enfants étant adultes, qu’ils soient mariés ou non. Cette période s’accompagne ainsi d’un grand temps libre pour les rencontres, les sorties culturelles, le sport ou encore les voyages. La question qu’on se poserait ne serait plus « Qu’est-ce que je vais faire de ma vie ? » mais plutôt « Comment vais-je la vivre ? ».

Avec l’expérience, les visions sont différentes et on va souvent directement à l’essentiel. L’avantage de l’amour à 60 ans, c’est qu’on est conscient du temps qui passe et qu’on ne cherche plus à le perdre. C’est peut-être évident, mais on ne réalise pas souvent qu’à 70 ans, c’est comme quand on en a 20 😊. On n’a pas d’obligations familiales et on éprouve une grande sensation de liberté et d’audace. On croque la vie à pleines dents, en toute insouciance. On est plus sensible aux choses simples de la vie, comme un simple regard qui nous parle plus que les mots. On est également plus centré sur ce qu’on veut. On peut être Antigone à 70 ans, celle qui veut tout, tout de suite.

Si l’espérance de vie a augmenté de 30 ans en un siècle, c’est peut-être parce que l’épanouissement personnel y est pour beaucoup. La vie ne s’arrête pas à la retraite, bien au contraire, elle recommence. C’est une nouvelle chance qui nous est offerte, pour vivre d’Amour…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.