Comment j’ai réussi à perdre du poids à 50 ans !

prise-poids-apres-50-ans

C’est connu, la prise de poids est liée à une sédentarité certaine et à un déséquilibre alimentaire. Oui mais bizarrement, on a du mal à y croire n’est ce pas ? Je connais encore  pas mal de gens autour de moi qui disent avoir beaucoup de mal à maigrir alors qu’ils font ce qu’il faut et que ceci est sûrement dû à l’âge. Faux ou pas faux ? Il est vrai qu’il est plus difficile de perdre du poids à la ménopause à cause de la baisse d’estrogènes. Plus difficile oui, la perte est plus lente  mais pas impossible. La preuve ^^.

Faire ce qu’il faut

Là est toute la base de l’amaigrissement : é-qui-li-brer ! Ca paraît évident pourtant ce n’est si facile que ça à appliquer.

Perso, j’ai pris le parti d’aller voir une nutritionniste, à 50 ans et des poussières. Un régime de plus me direz- vous ? Eh bien non ! Tout simplement une nouvelle façon de manger, assez intuitive, à adopter  pour toute la vie et qui a tout chamboulé. C’est ça, en fait le secret, un mode de vie, pas une mode !

Le principe est simple, il faut donner au corps juste ce dont il a besoin et rien de plus si on ne veut pas stocker. Et c’est pour cette raison qu’il est important de se laisser guider par un coach en nutrition car le rééquilibrage alimentaire doit être personnalisé, programmé en fonction du vécu, du quotidien, des maladies éventuelles, des goûts, etc…

Mon exemple

Pour mon cas, j’avoue, ce n’était pas facile au début ! J’adore les desserts et je pouvais sauter un repas, ne pas manger un plat rien que pour pouvoir avaler une grosse part de fondant au choco, miam !

En entrant donc de plein pied dans le club des seniors, j’ai dû me réconcilier avec les légumes. Et depuis 10 mois donc, voici le petit programme journalier qui m’a été concocté et qui m’a permis d’avoir des résultats qui m’ont ravi, 8 kg de moins, 10 cm de moins à la taille et aux hanches et je continue à perdre entre 200 et 500 grammes par mois, presque sans que je ne m’aperçoive :

  • 2 féculents, si possible le matin et le midi,
  • 3 légumes,
  • 2 fruits,
  • 3 produits laitiers,
  • 1 à 2 protéines,
  • Boissons non sucrées (eau, thé, infusion, café) : 1,5 L
  • Matières grasses : l’équivalent de 1 cuillère à soupe d’huile par repas.

Ce sont les indispensables, les aliments qui feront que ma tête et mon corps iront bien dans la journée !

Et les petits écarts, eh bien, ils sont permis et mais en toutes petites quantités ! L’idéal est de s’en passer mais il ne faut jamais se mettre dans une situation de frustration. Mon incontournable ? Le carré de choco de midi avec le petit expresso. Et de temps à autre, le week-end, un gâteau, un sorbet, voire une glace.

Au fur et à mesure ure que les jours et les semaines passent, l’automatisme a pris sa place, oui, oui ! La régularité a payé ! Toujours se ressaisir après les écarts en prenant juste une bonne soupe ou une grosse salade. Le poids a baissé doucement mais sûrement, et les kilos perdus ne reviennent pas, et la forme est au rendez vous !

Et vous ? Etes-vous concerné(e) pour la prise de poids après 50 ans ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.